fbpx

L’innovation au sein des communautés virtuelles de marques

Nous les geeks  on aime le changement, l’innovation, on veut être tendance et on attend des communautés que l’on côtoie qu’elles en fassent de même. On ne veut rien avoir à faire avec un site qui serait beaucoup trop 2009 pour nous.

Et c’est pareil lorsque l’on fait partie d’une communauté virtuelle de marque.

Mais est ce que tout le monde aime le changement ? Cela est moins sur.

Les utilisateurs apprécient les innovations qui ont lieu au sein de  leurs communautés, elles ont  tendance à générer une attitude positive à leurs égard. Les membres les voient comme des facteurs de dynamisme, elles permettent un renouvellement de contenu qui empêche la monotonie de l’utilisation. Si les communautés veulent rester attractives, il faut donc qu’elle ne cesse d’innover.

En revanche les gens ont tendance à ne pas trop aimer le changement dans leur navigation. Au delà même des communautés de marque on en a eu l’exemple il y a quelques mois avec Facebook et les nombreuses plaintes suite au changements y ayant eu lieu, avec la création de nombreux « groupe » contre ces changements.

J’ai pu remarquer en interrogeant un échantillon de professionnel et de simple utilisateur que la structure de la communauté virtuelle devait rester fondamentalement la même pour ne pas que les internautes perdent leur repères de navigation, et que donc ils ne puissent plus, ou difficilement accéder à l’information qui leur est nécessaire.

Les internautes, font parti de la communauté pour une raison précise, car en plus d’avoir des affinités avec la marque, ils en ont avec le type de contenu qui leur est proposé. Renouveler le contenu est donc nécessaire, mais il faut que ces innovations reste cohérentes avec la ligne directrice et la fonction principale du support de la communauté.

Le changement à tout prix ne devrait pas être un objectif, il vaut mieux ne pas innover que de proposer quelque chose qui serait en désaccord avec la « philosophie » de la communauté virtuelle de marque.

De plus, même si le contenu innovant est en lien avec « l’essence » de la communauté, il ne doit en aucun cas être d’une qualité inférieur à ce qui habituellement proposé. Les utilisateurs ont des attentes qui seront de plus en plus élevées. Avec l’offre très étendu aujourd’hui, les internautes n’hésitent que très peu à délaisser une communauté pour une autre si il ne se retrouve plus totalement dans le contenu qui leur est proposé.

Il faut donc que les communautés virtuelles de marques innovent de façon qualitative et non quantitative afin de générer une attitude positive à leur égard.

On peut donc penser que l’innovation génère une attitude positive  à l’égard de la marque si elle améliore l’expérience utilisateur.

4 Commentaires

  • Grégoire 28 juin 2010 15 h 37 min

    Evoluer de façon qualitative. C’est bien beau, mais qu’entends-tu par là ?
    (n’y vois pas une critique, c’est une simple question du béotien que je suis ! ;))

    Répondre
  • Maxime 28 juin 2010 17 h 27 min
    http://www.nouslesgeeks.fr

    Par la j’entends qu’il ne faut pas innover à tout prix, ne pas chercher à proposer du contenu ou des améliorations pour montrer que l’on est dynamique.
    Le piège à éviter est donc de privilégier la quantité à la qualité.
    Délaisser la qualité de tes innovations quelles qu’elles soient risque d’avoir de nombreux effets négatifs sur ton support, en l’occurence ici la communauté virtuelle de marque.

    J’espère avoir été assez clair 🙂

    Répondre
  • Grégoire 29 juin 2010 11 h 07 min

    Carrément, mais j’avoue ne pas avoir d’exemples en tête, ce qui m’aiderait à mieux cerner ce que tu appelles évolutions qualitatives par rapport aux évolutions quantitatives.

    Quantitatif sera ajouter des fonctionnalités ou du contenu, qualitatif sera… ??

    Merci en tout cas !
    Et bravo pour l’article !

    Répondre
  • Maxime 29 juin 2010 16 h 17 min
    http://www.nouslesgeeks.fr

    Qualitatif et quantitatif s’applique à toute sorte d’ajout. On va prendre un exemple tout bete, en disant que tu souhaites ajouter des minis jeux à ton site:
    Sur du quali tu vas privilégier des jeux mieux finis, plus interessant à des intervalles assez long, le developpement prenant du temps pour fournir un rendu de qualité.

    Sur du quanti tu vas proposer plein de jeux, pas forcément complet ou évoluer, mais ce qui va t’interesser c’est de créer une dynamique pour montrer qu’il se passe des choses, pour éviter de tomber dans la monotonie.

    Après quali et quanti ne sont pas forcément opposés, tu peux proposer des innovations qui rentrent dans les deux catégories mais ca nécessitent des moyens plus importants 🙂

    Répondre

Laissez un commentaire

Articles liés

« La réussite, c’est un peu de savoir, un peu de savoir-faire et beaucoup de faire-savoir. » Jean Nohain